L’index des Wallons et des Bruxellois de wallonica.org

[EN CONSTRUCTION] wallonica.org a ceci de particulier que, grâce à l’absence totale d’intelligence des outils informatiques (quoi que l’on craigne, je persiste à croire que Montaigne me surprendra toujours plus que mon ordinateur), les index de personnes sont platement alphabétiques et ne tiennent pas compte du niveau de célébrité des uns et des autres.

Voilà d’ailleurs notre motivation lorsque nous mélangeons des contenus internationaux avec des sujets propres à la Wallonie et à Bruxelles. Par exemple, l’index général des sculpteurs évoqués dans nos articles pourrait ressembler à ceci : CLAUDEL Camille, GERARDY Louis, HEPWORTH Barbara, IANCHELEVICI Idel, PETERS Paula, RENIER l’Orfèvre, RODIN Auguste, WESEL Bénédicte, WOUTERS Rik et ZADKINE Ossip, sans distinction de popularité.

C’est pourquoi nous construisons pour vous –manuellement– cet index spécifique des Wallons et des Bruxellois présents dans nos pages. Chaque rédacteur se doit d’y ajouter toute mention nouvelle d’un ressortissant de ces deux régions bruissantes de vie et d’activités, visibles depuis Mars ! La liste est donc susceptible d’évoluer chaque jour (puisque nous travaillons chaque jour à wallonica.org). Des questions : n’hésitez pas, cliquez !

En voiture, Simone !
  1. Albert de Cuyck (prince-évêque de Liège, ±1130-1200)
  2. ALECHINE, Ivan (poète et photographe, né en 1952, Artothèque)
  3. BARTHOLOMEEUSEN, Henri (avocat, GOB, Centre d’Action Laïque, né en 1954)
  4. BUISSERET, Auguste (homme politique liégeois, 1888-1965)
  5. CAO, Vanessa (styliste et plasticienne, Artothèque) 
  6. CLOSSET, Rodolphe (homme de lettres verviétois, 1850-?)
  7. CORNIL, Olivier (photographe carolorégien, né en 1974, Artothèque)
  8. DEGEY, Emile (chroniqueur liégeois, CHiCC)
  9. ERNOTTE, Albert (compositeur verviétois)
  10. FRANSIS, Georges (chroniqueur liégeois, CHiCC)
  11. GOMZE Corneil (calligraphe et poète verviétois, 1829-1900)
  12. LIMAGE, David (journaliste sportif et contributeur liégeois, 1950-2013)
  13. LOGIST, Karel (poète spadois, né en 1962)
  14. MAGNETTE, Paul (homme politique carolorégien, né à Louvain en 1971) 
  15. MALJEAN, Jean-François (musicien verviétois, né à Verviers en 1953)
  16. VIENNE, Philippe (auteur liégeois d’origine spadoise, né en 1961)
  17. WESEL Bénédicte (sculptrice et illustratrice liégeoise, née en 1964)
  18. YSAYE, Eugène (violoniste et compositeur liégeois, 1858-1931)
  19. à suivre…

  • L’illustration de l’article est une affiche du film de Bryan Singer The Usual Suspects (1995). 

Comment effectuer une recherche ?

Si la recherche digitale n’est pas, à proprement parler, une initiation (sauf pour les adolescents parmi nous…), elle permet de croiser deux mythes qui ne sont pas innocents en termes d’acquisition de savoirs.

Pour ceux qui savent ce qu’ils cherchent

On évoquera, d’une part, la légende des 3 Rois Mages qui, en marchant à l’étoile, ont trouvé le refuge chauffé et éclairé qu’ils considéraient comme leur destination. Dans leur ‘Promenade au Phare‘, le centre de gravité est le phare. Mais pourquoi repartent-ils donc ensuite ?

Pour ceux ceux qui cherchent à savoir

La légende des 3 Princes de Serendip est exemplaire, qui les montre découvrant en chemin des merveilles qu’ils ne cherchaient pas, de merveilleuses pépites de savoir. L’histoire est belle et le concept, s’il est très à la mode, reste intéressant : au but unique de l’étoile, la morale de l’histoire éclate le centre de gravité de la quête et transforme le phare en une collection de lumières découvertes au détour du chemin. Qui les a comptées ?

Enfin, pour ceux qui savent qu’ils cherchent

Quelle serait la légende à mettre en avant, qui dirait la promenade sans phare ? Déjà Montaigne, dans l’essai III, 13, De l’expérience, écrit…

Notre grand et glorieux chef-d’oeuvre, c’est vivre à propos.

Pour ceux-là également, les techniques du web rendent possible un portail encyclopédique où le chemin peut être généreux entre les îlots de savoirs qui y sont compilés. Qu’y trouveront-ils ?

© Mundaneum
Sachant que l’Amérique n’a pas été découverte sur une carte, comment pouvez-vous arpenter le territoire ?
  1. Vous savez ce que vous cherchez (un article sur Phil Abraham ou Paul Diel, des citations de Nietzsche, un poème d’Albert Maquet, un lien vers l’éditeur du dernier album de Michel Houet…) :
    • vous êtes déjà sur la page concernée parce que vous avez cliqué sur un lien externe vers wallonica.org dans les résultats de votre moteur de recherche favori ;
    • vous encodez un ou plusieurs mots-clefs dans la fenêtre de recherche [Recherche…] (haut droite) et vous cliquez sur la loupe ; la page de résultat vous offre les liens vers tous les contenus où figurent vos mots-clefs.
  2. Vous avez déjà une idée du domaine de savoirs que vous voulez découvrir (qu’est-ce qui existe dans wallonica.org sur les symboles ? Comment découvrir l’art & la musique… ?) :
    • dans la marge de droite, vous sélectionnez une catégorie de savoirs en cliquant sur son nom (notez la parenthèse qui mentionne le nombre d’articles disponibles dans la rubrique) ; la page de résultat vous offre les liens vers tous les articles de la catégorie ;
    • un peu plus bas, vous pouvez également cliquer sur une des étiquettes ; la page de résultat vous offre les liens vers tous les articles que nous avons marqués de ces métadonnées.
  3. Vous aimez l’aventure, vous êtes un rebelle de la forêt ou une corsaire des savoirs (advienne que pourra…) :
    • vous naviguez en cliquant dans le menu en haut à droite de toute page du site et le résultat de votre choix vous affichera soit une page statique (explications, dossiers thématiques, page de contact…), soit les liens vers tous les articles d’une catégorie donnée (Revue de presseBlogAgenda…)

La propriété intellectuelle

L’encyclopédie wallonica.org est forte de ses propres articles mais aussi de la compilation ou de la citation de contenus glanés sur le web. C’est sa fonction de “hub” (concentrateur) vers les contenus wallons de qualité qui veut ça : servir de point d’accès privilégié à des savoirs disponibles sur la toile mais peu visibles dans les moteurs de recherche, pour les mettre à la disposition de ses visiteurs, dans un réseau de liens raisonnés. Les éditeurs de wallonica.org sont donc amenés à citer des auteurs, connus ou anonymes, reproduire des illustrations de webzine ou des œuvres picturales, d’insérer des vidéos d’origine tierce, de partager des extraits d’articles de presse ou d’autres sites documentaires…

Comment faire pour respecter la propriété intellectuelle de chacun, tout en favorisant l’accès à ses productions intellectuelles ? Des spécialistes nous aident :

Qu’est ce que la sérendipité ?

Inventé par l’anglais Horace Walpole au XVIIIe, le terme sérendipité évoque un conte persan (e.a. de MAILLY, Louis, Voyages et aventures des trois princes de Serendip) où les héros de l’histoire découvrent des choses qu’il ne cherchaient pas du tout, « par accident et sagacité ». Aujourd’hui, la sérendipité évoque le fait de découvrir fortuitement quelque chose qu’on ne cherchait pas, dans le cadre d’une recherche sur un autre sujet. Cette possibilité de découvrir « à l’insu de son plein gré » est un argument contre une trop grande spécialisation et une technicité au service d’une efficacité définie a priori. Comme l’explique Sylvie Catellin dans son livre sur le sujet (CATELLIN S., Sérendipité. Du conte au concept, Seuil, 2014) :

« la découverte ne peut jamais surgir du seul apprentissage des savoirs disciplinaires, mais implique l’art de l’interprétation des traces et des signes, la disponibilité de l’esprit à accueillir ce qui le surprend et le déroute. »​

Étrangement, la sérendipité sert le propos encyclopédique en ceci que l’homme, ne pouvant tout savoir (d’où l’intérêt d’un outil de référence comme une encyclopédie) et désirant savoir plus que ce qu’il connaît (d’où l’intérêt d’un site encyclopédique où la logique binaire de la base de données peut « surprendre » le fil d’une recherche ciblée a priori), l’homme donc peut être surpris par la découverte d’une pépite de savoir, au détour d’un hyperlien un peu déviant, et s’en réjouir. Du coup, notre métier consiste également à rendre possible cet étonnement devant l’imprévu qui enrichit…

Comment rechercher un contenu dans l’encyclopédie wallonica.org ?

© Mundaneum
  1. Vous savez ce que vous cherchez (un article sur Phil Abraham ou Paul Diel, des citations de Nietzsche, un poème d’Albert Maquet, un lien vers l’éditeur du dernier album de Michel Houet…) :
    • vous êtes déjà sur la page concernée parce que vous avez cliqué sur un lien externe vers wallonica.org dans les résultats de votre moteur de recherche favori ;
    • vous encodez un ou plusieurs mots-clefs dans la fenêtre de recherche [Recherche…] (haut droite) et vous cliquez sur la loupe ; la page de résultat vous offre les liens vers tous les contenus où figurent vos mots-clefs.
  2. Vous avez déjà une idée du domaine de savoirs que vous voulez découvrir (qu’est-ce qui existe dans wallonica.org sur les symboles ? Comment découvrir l’art & la musique… ?) :
    • dans la marge de droite, vous sélectionnez une catégorie de savoirs en cliquant sur son nom (notez la parenthèse qui mentionne le nombre d’articles disponibles dans la rubrique) ; la page de résultat vous offre les liens vers tous les articles de la catégorie ;
    • un peu plus bas, vous pouvez également cliquer sur une des étiquettes ; la page de résultat vous offre les liens vers tous les articles que nous avons marqués de ces métadonnées.
  3. Vous aimez l’aventure, vous êtes un rebelle de la forêt ou une corsaire des savoirs (advienne que pourra…) :
    • vous naviguez en cliquant dans le menu en haut à droite de toute page du site et le résultat de votre choix vous affichera soit une page statique (explications, dossiers thématiques, page de contact…), soit les liens vers tous les articles d’une catégorie donnée (Revue de presse, Blog, Agenda, Initiatives…)

A vous de cliquer…