DICKER : La vérité sur l’affaire Harry Quebert (2012)

DICKER J., La vérité sur l’affaire Harry Quebert (Paris, De Fallois, 2012) On trouvera ci-dessous toute la vérité sur l’affaire Harry Quebert : une galerie prévisible de personnages dans un décor de Nouvelle-Angleterre qui sent le déjà-vu. L’intrigue elle-même goûte le plat réchauffé du lendemain midi. La sauce devait être bien préparée car le roman … Continuer la lecture de « DICKER : La vérité sur l’affaire Harry Quebert (2012) »

INTERVIEW EXCLUSIVE : l’éditeur de wallonica.org nous dit tout…

En exclusivité mondiale, nous avons rencontré l’éditeur du célèbre blogue encyclopédique wallonica.org. Patrick Thonart a néanmoins préféré rester anonyme, afin de ne pas subir le harcèlement des lobbies de l’industrie du tabac et du sucre. Notre envoyé spécial à Liège (BE) a sélectionné pour vous quelques moments forts, extraits des bandes enregistrées lors des trois … Continuer la lecture de « INTERVIEW EXCLUSIVE : l’éditeur de wallonica.org nous dit tout… »

monstre

Monstres : la compil… C’est à l’occasion de la parution (et de la lecture) du livre de Laurent LEMIRE (Monstres et monstruosités, Paris, Perrin, 2017) que la question du monstre aurait pu être résolue, à tout le moins éclairée. Il n’en est rien. Tout d’abord : l’ouvrage est modieux et consiste en une longue énumération … Continuer la lecture de « monstre »

Encyclopédies et syndrome de la berceuse

“Longtemps, je me suis couché de bonne heure …, ma nourrice toute en suaves cotonnades, piquées de sueur laiteuse, me chantant doucement, du fond de sa gorge ronde et rassurante, une berceuse qui m’arrachait à moi-même, à mon être diurne, fébrile des propos tenus ou inquiet face à la fin du jour, brune et définitive. … Continuer la lecture de « Encyclopédies et syndrome de la berceuse »

WWF : l’acronyme qui ment…

On nous a menti : WWF n’est pas l’acronyme qu’on croit et Brigitte Bardot est une crypto-contrepéteuse. Ce qui est réellement en voie de disparition, semblerait-t-il, ce sont les vrais WWF (AKA “Words, Words, words Fans” ou, plus précisément, les Sermomani occidentalis Gotlibae : la fraternité des obsédés textuels, ceux-là même qui prisent tant ce … Continuer la lecture de « WWF : l’acronyme qui ment… »

Hommage à Christine…

Ce toit tranquille où marchent des colombes, Entre les pins palpite, entre les tombes ; Midi le juste y compose de feux La mer, la mer, toujours recommencée ! O récompense après une pensée Qu’un long regard sur le calme des dieux ! J’ai pondu ça pour toi, ce matin, au petit-déjeuner. Je me suis … Continuer la lecture de « Hommage à Christine… »

Rhapsodie à la courtisane

Ce doigt tranquille, où perchent des mots d’ombre, Entre tes reins palpite, entre tes bombes, Minuit le juste y compose de jeux Ma mère, ta mère, toujours recommencées ! O récompense après une pansée Qu’un long regard sur le calme du pieu ! La vulgarité naît-elle du sacrilège ou de la médiocrité de pensée ? … Continuer la lecture de « Rhapsodie à la courtisane »

Inutile de lire : SORMAN J., La peau de l’ours (Gallimard, 2014)

Un livre de plus à abandonner sur la tablette du train. Tout commence bien pourtant, comme dans un conte, dont le style n’est pas trop mal singé. Mais Sorman, toute contente de son idée initiale (mettre en regard humanité et animalité dans la même peau, celle d’un bâtard homme-ours qui, malgré lui, est soumis à … Continuer la lecture de « Inutile de lire : SORMAN J., La peau de l’ours (Gallimard, 2014) »

Auprès de quelle cour Salman Rushdie pouvait-il déposer les conclusions suivantes, pour que justice soit faite ?

Dossier Rushdie vs. Khomeiny – Conclusions (paru en 1994) ENTRE Monsieur Salman Rushdie, romancier anglais d’origine indienne, auteur des Versets Sataniques (Paris, Christian Bourgois, 1989), partie demanderesse, ayant pour conseil lui-même en sa qualité de citoyen britannique, d’artiste et d’homme libre (sous protection), d’une part, ET Monsieur Rouhollah Khomeiny, ayatollah iranien cumulant les fonctions de … Continuer la lecture de « Auprès de quelle cour Salman Rushdie pouvait-il déposer les conclusions suivantes, pour que justice soit faite ? »

THONART : textes

Articles Article-promenade : Wolfgang Amadeus M… (Prologue n° 242, 1991) L’étrange cas du Docteur Rossini et de Monsieur Gioacchino (Prologue n° 245, 1992) Pauvre B… (comme Berlioz)(Prologue spécial 25e anniversaire ORW, 1992) Penderecki : voyage aux frontières de la tradition contemporaine (Prologue n°246, 1992) Auprès de quelle cour Salman Rushdie pouvait-il déposer les conclusions suivantes, … Continuer la lecture de « THONART : textes »