Mais de qui est ce “plongeur” ?

Peu importe le style, la forme abstraite, figurative ou non (…),
le principal est que la réalisation atteigne son but :
communiquer le sentiment humain à l’humain

Idel IANCHELEVICI

Le Plongeur et son Arc (1939), Liège, port des yachts
« Un monument doit être grand, dépasser l’humain car il est l’idéal de l’humain », écrira Ianchelevici dans sa Profession de foiLe Plongeur est une commande pour l’Exposition de l’Eau à Liège. La figure, déjà haute de deux mètres cinquante, est fixée au sommet d’un arc de quinze mètres, figurant le tremplin. L’ensemble, tant la sculpture que l’arc, qui s’élevait au-dessus de la piscine olympique, a été conçu par Ianchelevici. Après la guerre, l’œuvre entreposée dans les réserves du Musée des Beaux-Arts y est tombée dans l’oubli en même temps qu’elle se dégradait. Le Plongeur actuel est une réplique, en polyester, de l’ancien…