SAND : textes

J’ai beaucoup souffert de ma chasteté. J’ai eu des rêves très énervants. Le sang m’a monté à la tête cent fois. Je me suis souvent assise seule à l’écart avec une âme pleine d’amour et des genoux tremblants de volupté… Quand toutes les cordes de mon être mises à nu vibrèrent sous ta main, mon … Continuer la lecture de « SAND : textes »

Le sexe est-il si important ?

“Tout, dans notre société, semble indiquer que le sexe trône au sommet de la pyramide de nos préoccupations. Vraiment ? La confrontation avec la réalité réserve quelques surprises… De la presse, qui fournit sans relâche des recettes pour booster son désir et intensifier son plaisir, à la mode, qui continue à placer la « désirabilité … Continuer la lecture de « Le sexe est-il si important ? »

AZNAVOUR : textes

Parce que t’as les yeux bleus Que tes cheveux s’amusent à défier le soleil Par leur éclat de feu Parce que tu as vingt ans Que tu croques la vie comme en un fruit vermeil Que l’on cueille en riant Tu te crois tout permis et n’en fait qu’à ta tête Désolée un instant prête … Continuer la lecture de « AZNAVOUR : textes »

LELOUP : les degrés de l’amour

C’est Jürgen HABERMAS qui précise que, pour jouer son rôle, l’intellectuel doit aider à formuler les questions, pas à donner les réponses. Or, quand on parle d’amour en français, c’est le vocabulaire qui manque pour se poser les bonnes questions. S’ils n’ont pas utilisé cinquante nuances d’amour, les Grecs classiques disposaient quand même d’une dizaine … Continuer la lecture de « LELOUP : les degrés de l’amour »

VARGAS : textes

Je me demande qui déraille […]. Eux, ou moi ? J’aime les femmes avec leur visage et leur permission. Eux s’empiffrent de morceaux anonymes qu’ils se payent pour dix balles. Je leur en veux. Je les emmerde. VARGAS F., Sans feu ni lieu (Paris, Viviane Hamy, 1997) A lire également : VARGAS : « J’ai croisé l’araignée … Continuer la lecture de « VARGAS : textes »

Trois raisons de (re)lire “L’art de la joie” de Goliarda Sapienza (1924-1996)

[…] Mais l’amour n’est pas absolu et pas d’avantage éternel, et il n’y a pas seulement de l’amour entre un homme et une femme, éventuellement consacré. On peut aimer un homme, une femme, un arbre et peut-être même un âne, comme le dit Shakespeare. Le mal réside dans les mots que la tradition a voulu … Continuer la lecture de « Trois raisons de (re)lire “L’art de la joie” de Goliarda Sapienza (1924-1996) »

AGUEEV : textes

… ainsi allais-je le long des boulevards, accrochant du regard, comme avec une branche, les yeux de toutes les femmes qui venaient à l’encontre. Jamais je n’ai, comme on dit, déshabillé du regard aucune d’elles, comme je n’ai jamais ressenti de désir charnel. En cet état fiévreux dans lequel un autre que moi aurait, peut-être … Continuer la lecture de « AGUEEV : textes »

MILOSZ : Et surtout que… (1906)

— Et surtout que Demain n’apprenne pas où je suis — Les bois, les bois sont pleins de baies noires — Ta voix est comme un son de lune dans le vieux puits Où l’écho, l’écho de juin vient boire. Et que nul ne prononce mon nom là-bas, en rêve, Les temps, les temps sont … Continuer la lecture de « MILOSZ : Et surtout que… (1906) »

FERRAT : Je vous aime (1971)

Pour ce rien, cet impondérable qui fait qu’on croit à l’incroyable Au premier regard échangé Pour cet instant de trouble étrange où l’on entend rire les anges Avant même de se toucher Pour cette robe que l’on frôle, ce châle quittant vos épaules En haut des marches d’escalier Je vous aime, je vous aime Pour … Continuer la lecture de « FERRAT : Je vous aime (1971) »

amitié

Jacques DUFRESNE écrit : Le mot grec philia, que nous traduisons par amitié, avait deux sens: l’affection qui unit deux personnes qui se sont choisies l’une l’autre et l’attachement qui unit entre eux les habitants d’une cité. Le premier sentiment est l’amitié privée, le second l’amitié civique. […] Abel Bonnard, soutient dans L’amitié, 1qu’il faut distinguer l’ami de l’allié et … Continuer la lecture de « amitié »

Pour la Journée internationale du baiser : 8 raisons qui prouvent qu’il est bon pour la santé…

“French kiss ou baiser d’esquimau, tendre ou passionnel, peu importe. Tout le monde aime s’embrasser. Même si le baiser n’a pas la même signification aux quatre coins de la planète, il est, globalement, une marque d’affection ou d’amour. Mais si vous pensez qu’en embrassant quelqu’un, vous ne lui donnez qu’une preuve d’amour, détrompez-vous! Le baiser possède … Continuer la lecture de « Pour la Journée internationale du baiser : 8 raisons qui prouvent qu’il est bon pour la santé… »

Quand les femmes font de leur sexe un sujet de fierté

“La génération Y veut faire du vagin un organe sans tabou. Le sexe féminin est ainsi devenu l’étendard de la nouvelle lutte féministe. Avec humour. «Nous devons toutes apprendre à connaître notre vagin», clame une féministe d’obédience New Age à un parterre de mères au foyer dans L’Ordre divin, le film multi-primé de Petra Volpe … Continuer la lecture de « Quand les femmes font de leur sexe un sujet de fierté »

De Gréco à Armanet : le sexe qui chante

“Marre des chanteuses aux propos sombres et dépressifs ? De la drague conquérante aux odes masturbatoires, des invitations explicites aux déclarations érotiques, voici seize chansons qui célèbrent le sexe, la jouissance et le désir à la première personne et au féminin. Après tout un hiver à fredonner les noires mélopées de nos nouvelles chanteuses préférées, … Continuer la lecture de « De Gréco à Armanet : le sexe qui chante »

DIMEY : Mémère (chanté par Michel SIMON)

Mémère, tu t’en souviens, de notre belle époque, C’était la première fois qu’on aimait pour de bon. A présent, faut bien l’dire, on a l’air de vieux schnocks, Mais c’qui fait passer tout, c’est qu’on a la façon. Tu t’rappell’s ta guêpière, à présent quand j’y pense J’en rigol’ tout douc’ment mais c’est plus fort … Continuer la lecture de « DIMEY : Mémère (chanté par Michel SIMON) »

REAGE : Histoire d’O (JEAN-JACQUES PAUVERT, 1954)

Pauline Réage est le pseudonyme de Anne Cécile Desclos, également dite Dominique Aury. “O EST MORTE. DOMINIQUE AURY, LE VÉRITABLE AUTEUR D’«HISTOIRE D’O», AVAIT 90 ANS. C’est seulement en 1994 que Dominique Aury, qui est morte à 90 ans dans la nuit du 26 au 27 avril dernier, avait formellement reconnu être Pauline Réage, l’auteur d’Histoire … Continuer la lecture de « REAGE : Histoire d’O (JEAN-JACQUES PAUVERT, 1954) »

OLAFSDOTTIR : Rosa Candida (ZULMA, 2015)

« Goutte de rosée sur un perce-neige, stalactite fondant au soleil, pain d’épices sous marbré se craquelant, concert de notes cristallines, comment dire les sensations inouïes que procure cette lecture venue du Grand Nord ? “Mon petit Lobbi”, voilà comment son vieux père, veuf inconsolable mais pourtant vaillant, nomme son fils qu’il voit prendre la … Continuer la lecture de « OLAFSDOTTIR : Rosa Candida (ZULMA, 2015) »

ROSE : Pourvu qu’elle soit rousse (LA MUSARDINE, 2013)

“C′est l′histoire d′un homme qui aime les rousses. Petite ou grande, svelte ou dodue, jeune ou moins jeune, peu lui importe… pourvu qu′elle soit rousse. Inscrit sur Meetic où il discute avant de faire l′amour avec des rousses sans aucun autre critère de sélection que la couleur de leurs cheveux, il n′est pourtant jamais rassasié … Continuer la lecture de « ROSE : Pourvu qu’elle soit rousse (LA MUSARDINE, 2013) »

WOLKERS : Les délices de Turquie (BELFOND, Vintage, 2013)

“Original, cru, provocateur, tendre, joyeux, désespéré, un roman puissant, entre Les Valseuses et Le Dernier Tango à Paris, par un des plus grands écrivains hollandais. Comme celle d’Henry Miller, l’écriture de Wolkers témoigne d’un érotisme exubérant et d’un formidable appétit de vivre. New York Times Book Review …un roman à l’énergie contagieuse, à la liberté … Continuer la lecture de « WOLKERS : Les délices de Turquie (BELFOND, Vintage, 2013) »

MURAKAMI : textes

Haruki MURAKAMI (né en 1949) Des hommes sans femmes (in Des hommes sans femmes, nouvelles, 2017, extr.) Il est très facile de devenir des hommes sans femmes. On a juste besoin d’aimer profondément une femme et que celle-ci disparaisse ensuite. En général (comme vous le savez), elles auront astucieusement été emmenées par de robustes marins. … Continuer la lecture de « MURAKAMI : textes »

Top 13 des expressions cochonnes d’autrefois à réhabiliter (de toute urgence)

“Aujourd’hui quand vous ramenez votre plan cul à la maison, vous dites à vos amis que vous avez baisé/niqué ou fait du sexe toute la nuit. C’est sympa, mais c’est tout de même pas bien évolué d’un point de vue vocabulaire. Faites-nous confiance, vous avez beaucoup à apprendre de vos ancêtres. Départir sa grâce Une expression que … Continuer la lecture de « Top 13 des expressions cochonnes d’autrefois à réhabiliter (de toute urgence) »

Empathie, une passion qui tue

“D’habitude, on n’a pour elle que des éloges. Mais cette inclination nous mène rarement au meilleur de nous-mêmes et souvent au pire, selon le psychologue Paul Bloom. «L’empathie? Je suis contre», clame Paul Bloom, psychologue canadien installé à l’université de Yale et auteur d’un livre au titre ahurissant: Against Empathy, justement, «Contre l’empathie». Définie comme … Continuer la lecture de « Empathie, une passion qui tue »

NERUDA : textes

BASOALTO, Ricardo Eliécer Neftalí Reyes, alias Pablo NERUDA (1904-1973) ​Sonnet XVII (in Cent Sonnets d’Amour) Je ne t’aime pas comme rose de sel, ni topaze Ni comme flèche d’oeillets propageant le feu : Je t’aime comme l’on aime certaines choses obscures, De façon secrète, entre l’ombre et l’âme. Je t’aime comme la plante qui ne … Continuer la lecture de « NERUDA : textes »

Hervé Guibert, fou d’Eugène [Savitzkaya]

Parues, chez Gallimard en 2013, des Lettres à Eugène (Savitzkaya) d’Hervé Guibert, seul volume de correspondance dont l’écrivain a autorisé la publication dans la dernière ligne de son testament littéraire, le 3 novembre 1991. Ainsi s’achève « la publication des œuvres inédites posthumes d’Hervé Guibert, telle qu’il en avait fixé le plan, avant sa disparition … Continuer la lecture de « Hervé Guibert, fou d’Eugène [Savitzkaya] »

RONSARD : textes

Pierre de RONSARD (1524-1585) Bonjour mon cœur, bonjour ma douce vie Bonjour mon œil, bonjour ma chère amie! Hé! Bonjour ma toute belle, Ma mignardise, bonjour Mes délices, mon amour, Mon doux printemps, ma douce fleur nouvelle, Mon doux plaisir, ma douce colombelle, Mon passereau, ma gente tourterelle! Bonjour ma douce rebelle. Hé, faudra-t-il que … Continuer la lecture de « RONSARD : textes »

Talking Sex Robots With Warm Genitals Will Be on Sale Next Year

They’ll cost about $15,000 and, presumably, a little bit of your dignity. A trip to Westworld costs $40,000 a day, but by next year, you’ll be able to simulate at least part of the experience for less than half that price, because a new line of upsettingly realistic sex robots is going to hit the … Continuer la lecture de « Talking Sex Robots With Warm Genitals Will Be on Sale Next Year »

MAQUET : textes

MAQUET Albert (1922-2009) Lu (in Djeû d’apèles. Jeux d’appeaux. Poèmes en wallon liégeois avec traduction française en regard, Ougrée, chez l’auteur, 1947) ​​I m’a trové l’ôte djoû tot seû avou mès ponnes. I m’a loukî doûcemint èt s’a-st-achou d’lé mi. Adon n’s-avans foumî tote nosse toûbac’ èssone, mins nins pus’ onk qui l’ôte nos n’avans … Continuer la lecture de « MAQUET : textes »

REVERDY : textes

REVERDY, Pierre (1889-1960)​​ Tard dans la vie (​1960, paru dans La liberté des mers)​​ Je suis dur Je suis tendre Et j’ai perdu mon temps A rêver sans dormir A dormir en marchant Partout où j’ai passé J’ai trouvé mon absence Je ne suis nulle part Excepté le néant Mais je porte caché au plus haut des … Continuer la lecture de « REVERDY : textes »

5 trucs pour lui toucher la bite sans passer pour une salope

“Vous mourez d’envie de lui toucher la bite mais vous n’osez pas ? Pas de panique ! Madame Gorafi a pensé à tout pour que vous puissiez vous faire plaisir sans avoir l’air d’une salope ! Allez-y franchement ! Puis prétendez que vous ne l’avez pas fait exprès. Par exemple, touchez-lui la bite puis dites … Continuer la lecture de « 5 trucs pour lui toucher la bite sans passer pour une salope »