WILLEMS : Réflexions à propos des Data Centers

Data Center Kesako ? Le Data Center est un centre d’hébergement et de traitement de données informatisées. C’est un site physique sur lequel se trouvent regroupés des équipements constituant le système d’information d’entreprises (ordinateurs centraux, serveurs, baies de stockage, équipements réseaux et de télécommunications, etc.). Il peut être interne (on-premise) et/ou externe à l’entreprise, il peut être dédié … Continuer la lecture de « WILLEMS : Réflexions à propos des Data Centers »

THONART : Pauvre B… (comme Berlioz)

Des aigles napoléoniennes à l’albatros de Baudelaire, rares sont les artistes du XIXe qui ont pu enfiler les petits chaussons du siècle. La question reste posée : qui était hors pointure ? Les romantiques ou la bourgeoisie de l’époque ? Pour Berlioz, la réponse ne fait aucun doute : le monde chausse trop petit et, … Continuer la lecture de « THONART : Pauvre B… (comme Berlioz) »

DICKER : La vérité sur l’affaire Harry Quebert (2012)

DICKER J., La vérité sur l’affaire Harry Quebert (Paris, De Fallois, 2012) On trouvera ci-dessous toute la vérité sur l’affaire Harry Quebert : une galerie prévisible de personnages dans un décor de Nouvelle-Angleterre qui sent le déjà-vu. L’intrigue elle-même goûte le plat réchauffé du lendemain midi. La sauce devait être bien préparée car le roman … Continuer la lecture de « DICKER : La vérité sur l’affaire Harry Quebert (2012) »

Concert KulturA : Left Lane Cruiser (US) + Renaud Lesire (BE)

“Viens, Chérie, on rentre nourrir le chat…” Ca avait mal commencé, pourtant : alors que le brave Renaud Lesire (“Blues | One-man bluesband | Delta, Country and Chicago blues”) avait ouvert le feu en première partie et qu’il grattait du bon blues comme-là-bas-dit-donc (on connaît l’homme, il sait y faire), une grève générale du technicien-son rendait … Continuer la lecture de « Concert KulturA : Left Lane Cruiser (US) + Renaud Lesire (BE) »

INTERVIEW EXCLUSIVE : l’éditeur de wallonica.org nous dit tout…

En exclusivité mondiale, nous avons rencontré l’éditeur du célèbre blogue encyclopédique wallonica.org. Patrick Thonart a néanmoins préféré rester anonyme, afin de ne pas subir le harcèlement des lobbies de l’industrie du tabac et du sucre. Notre envoyé spécial à Liège (BE) a sélectionné pour vous quelques moments forts, extraits des bandes enregistrées lors des trois … Continuer la lecture de « INTERVIEW EXCLUSIVE : l’éditeur de wallonica.org nous dit tout… »

monstre

Monstres : la compil… C’est à l’occasion de la parution (et de la lecture) du livre de Laurent LEMIRE (Monstres et monstruosités, Paris, Perrin, 2017) que la question du monstre aurait pu être résolue, à tout le moins éclairée. Il n’en est rien. Tout d’abord : l’ouvrage est modieux et consiste en une longue énumération … Continuer la lecture de « monstre »

Richard GALLIANO au Jazz à Liège (BE)

“La nostalgie n’est plus ce qu’elle était”, écrivait Simone Signoret en 1976. Manifestement, pour Richard Galliano, la Simone, c’est plutôt celle de “En voiture, Simone” : ce diable d’homme pianote sur son accordéon à une vitesse qui ferait rosir de bonheur le lapin blanc d’Alice (“Je suis en retard, en retard”). Alors, quand vous êtes … Continuer la lecture de « Richard GALLIANO au Jazz à Liège (BE) »

Dee Dee BRIDGEWATER au Jazz à Liège (BE)

Baudelaire adorait le jazz et a toujours regretté d’être né trop tôt pour écouter Dee Dee Bridgewater en concert. Il devait se douter qu’on lui imposerait en première partie China Moses, rejeton de la Diva de Memphis, lorsqu’il a perfidement écrit : “Le génie, c’est l’enfance retrouvée à volonté”. C’est une chose de pouvoir déballer … Continuer la lecture de « Dee Dee BRIDGEWATER au Jazz à Liège (BE) »

Encyclopédies et syndrome de la berceuse

“Longtemps, je me suis couché de bonne heure …, ma nourrice toute en suaves cotonnades, piquées de sueur laiteuse, me chantant doucement, du fond de sa gorge ronde et rassurante, une berceuse qui m’arrachait à moi-même, à mon être diurne, fébrile des propos tenus ou inquiet face à la fin du jour, brune et définitive. … Continuer la lecture de « Encyclopédies et syndrome de la berceuse »

WWF : l’acronyme qui ment…

On nous a menti : WWF n’est pas l’acronyme qu’on croit et Brigitte Bardot est une crypto-contrepéteuse. Ce qui est réellement en voie de disparition, semblerait-t-il, ce sont les vrais WWF (AKA “Words, Words, words Fans” ou, plus précisément, les Sermomani occidentalis Gotlibae : la fraternité des obsédés textuels, ceux-là même qui prisent tant ce … Continuer la lecture de « WWF : l’acronyme qui ment… »

Rhapsodie à la courtisane

Ce doigt tranquille, où perchent des mots d’ombre, Entre tes reins palpite, entre tes bombes, Minuit le juste y compose de jeux Ma mère, ta mère, toujours recommencées ! O récompense après une pansée Qu’un long regard sur le calme du pieu ! La vulgarité naît-elle du sacrilège ou de la médiocrité de pensée ? … Continuer la lecture de « Rhapsodie à la courtisane »

A quoi bon, une encyclopédie ?

Entreprendre aujourd’hui l’édition d’une encyclopédie (fut-ce sous la forme d’un simple blogue encyclopédique), c’est proposer des fils d’Ariane, que l’on désire éclairés, dans le labyrinthe de la Toile : tout ou presque est là, qui peut faire viatique à l’homme qui marche éveillé. Dans la droite ligne du travail de partage des savoirs entrepris dès 1998 … Continuer la lecture de « A quoi bon, une encyclopédie ? »

Inutile de lire : SORMAN J., La peau de l’ours (Gallimard, 2014)

Un livre de plus à abandonner sur la tablette du train. Tout commence bien pourtant, comme dans un conte, dont le style n’est pas trop mal singé. Mais Sorman, toute contente de son idée initiale (mettre en regard humanité et animalité dans la même peau, celle d’un bâtard homme-ours qui, malgré lui, est soumis à … Continuer la lecture de « Inutile de lire : SORMAN J., La peau de l’ours (Gallimard, 2014) »

AREALISME : Second manifeste de l’Aréalisme (2011)

L’Aréalisme est né en nous du fait du ressenti et de la prise de conscience d’une intériorité puissante à laquelle notre expression artistique est soumise. Depuis cette intériorité, ici au cœur où se tient notre conscience et notre inconscience, chaque oeuvre nous révèle une partie de notre identité, une partie de qui nous sommes totalement. … Continuer la lecture de « AREALISME : Second manifeste de l’Aréalisme (2011) »

Auprès de quelle cour Salman Rushdie pouvait-il déposer les conclusions suivantes, pour que justice soit faite ?

Dossier Rushdie vs. Khomeiny – Conclusions (paru en 1994) ENTRE Monsieur Salman Rushdie, romancier anglais d’origine indienne, auteur des Versets Sataniques (Paris, Christian Bourgois, 1989), partie demanderesse, ayant pour conseil lui-même en sa qualité de citoyen britannique, d’artiste et d’homme libre (sous protection), d’une part, ET Monsieur Rouhollah Khomeiny, ayatollah iranien cumulant les fonctions de … Continuer la lecture de « Auprès de quelle cour Salman Rushdie pouvait-il déposer les conclusions suivantes, pour que justice soit faite ? »

L’étrange cas du Docteur Rossini et de Monsieur Gioacchino (Opera buffa en cinq actes)

Ouverture … Mais je parle d’un opéra : Lucia di Lammermoor, Sir Walter Scott, du classique, comprends-tu ? … Philippe était entré déjà dans cette salle plusieurs années auparavant, lors de la représentation de la Zia di Carlo. On l’avait restaurée depuis, dans les nuances betterave et tomate. Par bien d’autres côtés, d’ailleurs, elle faisait honneur … Continuer la lecture de « L’étrange cas du Docteur Rossini et de Monsieur Gioacchino (Opera buffa en cinq actes) »

PENDERECKI : Voyage aux frontières de la tradition contemporaine

Grandeur et misère de la Musique Contemporaine, vol. II, chapitre Krzysztof PENDERECKI. Douxième prise. Silence. On tourne : “Artiste maudit parmi les maudits, né avec un prénom impossible à orthographier, Krzysztof errait dans le petit matin de Cracovie. Son regard perdu dans les brumes s’anima un bref instant lorsqu’il revit en rêve un violon cassé, cadeau que … Continuer la lecture de « PENDERECKI : Voyage aux frontières de la tradition contemporaine »

Article-promenade : Wolfgang Amadeus M…

Prélude. Alla Turca. L’an 1992 sera un grand cru, un millésime festif. Les plats encore tièdes de l’année M. seront resservis au hors-d’oeuvre de nouvelles liesses populaires : 1872-1992, cent-vingtième anniversaire du premier vélocipède d’Achille-Claude Debussy ; 1920-1992, soixante-dixième anniversaire de la communion solennelle d’Olivier Messiaen, sans parler du cent-vingtième anniversaire de la Bar Mitzvah … Continuer la lecture de « Article-promenade : Wolfgang Amadeus M… »

THONART : textes

Articles Article-promenade : Wolfgang Amadeus M… (Prologue n° 242, 1991) L’étrange cas du Docteur Rossini et de Monsieur Gioacchino (Prologue n° 245, 1992) Pauvre B… (comme Berlioz)(Prologue spécial 25e anniversaire ORW, 1992) Penderecki : voyage aux frontières de la tradition contemporaine (Prologue n°246, 1992) Auprès de quelle cour Salman Rushdie pouvait-il déposer les conclusions suivantes, … Continuer la lecture de « THONART : textes »