Contribuer ?

L’équipe de Paul Otlet vers 1900

Contributeurs, rédacteurs, réviseurs, traducteurs, compilateurs, correcteurs, développeurs, bailleurs de contenus, documentalistes, soutiens moraux, réseauteurs, intermédiaires, partenaires ou ami(e)s, célèbres ou discrets : ils sont de la partie, de près ou de loin.

Quand vient le soir et que l’équipe de wallonica.org, pour savourer un repos bien mérité, compte les moutons (par exemple, sur les coteaux de la Citadelle de Liège, BE), elle les classe selon cinq grandes catégories

  1. les EDITEURS : garants de la qualité des contenus, de leur mise en forme et de leur positionnement dans l’encyclopédie (métadonnées), elles ou ils donnent le dernier clic qui autorise la publication de chaque article. L’édition de wallonica.org est donc contrôlée par des éditeurs identifiés et non alimentée librement par les internautes. C’est un choix éditorial qui devrait voisiner sans concurrence avec les autres types d’encyclopédies de la famille du web 2.0…
  2. les DÉNICHEURS : tout à leur exploration des savoirs (soit publiés, soit tristement reclus dans des classeurs en carton), ils ramènent auprès de wallonica.org les contenus qu’ils jugent susceptibles de figurer dans nos index. Un petit courriel avec un hyperlien ou une annexe, un message sur notre page de contact, un rendez-vous avec un artiste ou un personnage remarquable, autant de manières de nous proposer de nouveaux articles. A vous la balle !
  3. les SCRIBES : courageux d’entre les courageux, les manutentionnaires de wallonica.org compilent les textes proposés et les complètent (en cela, ils s’apparentent aux AUTEURS), génèrent les mises en page, formatent les images, dactylographient les pages de livres oubliés, enrichissent les propositions de contenus avec de nouvelles informations ou références, apportent les corrections et les adaptations demandées, font le thé, le café et révisent les articles avant validation…
  4. les AUTEURS : artistes invités, ils rédigent des contenus dont nous assurons la publication. Notre regretté David Limage, journaliste sportif de son état, avait rédigé pour wallonica.org une série d’articles biographiques sur les pilotes automobiles wallons. Notre initiative a aussi hébergé en son temps une revue de cosmopolitique en ligne, le temps qu’elle prenne son envol. A qui le tour ?
  5. les BAILLEURS : ils sont sponsors, ils nous mettent en contact avec leur réseau, ils nous représentent auprès de décideurs importants pour notre pérennité, ils nous invitent au restaurant, ils financent la publication de contenus d’intérêt public… Ce sont les fournisseurs de ressources financières, les bailleurs du premier type.
    Les bailleurs du deuxième type nous fournissent des ressources documentaires ; ils partagent avec nous des corpus de savoirs dont ils sont propriétaires. C’est ainsi que Jean-Pol Schroeder nous a permis de publier (en cours) tous les articles sur le jazz à Liège parus dans un de ses livres aujourd’hui épuisé. Une galerie d’art nous a intégrés dans les envois réguliers de ses dossiers de presse, afin que nous puissions publier des articles sur les artistes qu’elle accueille…
    De notre côté, nous désirons rencontrer les bailleurs du troisième type, vous qui êtes intéressés par wallonica.org et qui désirez y consacrer un peu de vos ressources personnelles, de votre énergie, de votre temps ou de votre réseau. N’hésitez pas à nous contacter !

Merci à tous, de la part de tous : ADANS, Sophie (BE) | COLIN, Ariane (CA) | DUFRESNE, Jacques (CA) | FUKS, Axelle (BE) | GRAYET, Christophe (BE) | LABERGE, Hélène (CA) | LEBLEU, Bernard (CA) | LIMAGE , David (BE) | NARDELLOTTO, Carine (BE) | REMOUCHAMPS, Fabris (BE) | ROZENBERG, Eric (BE) | SCHROEDER, Jean-Pol (BE) | SERVAIS, Cécile (BE) | SIJS, Dominique (BE) | SOLOTAREFF, Jeanine (FR) | THONART, Patrick (BE) | TOULHOAT, Hervé (FR) | WERTZ, Joëlle (BE) | WILLEMS, Claude (BE)…