AGUEEV : textes

… ainsi allais-je le long des boulevards, accrochant du regard, comme avec une branche, les yeux de toutes les femmes qui venaient à l’encontre. Jamais je n’ai, comme on dit, déshabillé du regard aucune d’elles, comme je n’ai jamais ressenti de désir charnel. En cet état fiévreux dans lequel un autre que moi aurait, peut-être … Continuer la lecture de « AGUEEV : textes »

DICKER : La vérité sur l’affaire Harry Quebert (2012)

DICKER J., La vérité sur l’affaire Harry Quebert (Paris, De Fallois, 2012) On trouvera ci-dessous toute la vérité sur l’affaire Harry Quebert : une galerie prévisible de personnages dans un décor de Nouvelle-Angleterre qui sent le déjà-vu. L’intrigue elle-même goûte le plat réchauffé du lendemain midi. La sauce devait être bien préparée car le roman … Continuer la lecture de « DICKER : La vérité sur l’affaire Harry Quebert (2012) »

FRANCOTTE : textes

J’ose à peine t’ôter ton habit à rayures Poisseux, il te colle à la peau, se fissure… Te toucher me répugne, tes remugles obsédants Reculent les plaisirs que tu donnes aux amants. Mais quand tu t’offres nu à ma bouche bouffonne J’oublie ma répulsion et d’un coup je t’affonne. FRANCOTTE Catherine, Ode au fromage de … Continuer la lecture de « FRANCOTTE : textes »

MILOSZ : Et surtout que… (1906)

— Et surtout que Demain n’apprenne pas où je suis — Les bois, les bois sont pleins de baies noires — Ta voix est comme un son de lune dans le vieux puits Où l’écho, l’écho de juin vient boire. Et que nul ne prononce mon nom là-bas, en rêve, Les temps, les temps sont … Continuer la lecture de « MILOSZ : Et surtout que… (1906) »

ATWOOD : textes

Margaret Eleanor « Peggy » ATWOOD est née le 18 novembre 1939 à Ottawa, Ontario (CA). Femme d’engagement, elle est non seulement une romancière canadienne majeure mais également une poétesse et critique littéraire respectée. The Handmaid’s Tale (La servante écarlate, Pavillons, 1987, pour l’édition française) est un roman dystopique (c’est à dire, racontant une utopie négative) … Continuer la lecture de « ATWOOD : textes »

Margaret Atwood, romancière extra lucide

« Au milieu des années 80, la prolifique écrivaine canadienne imagine l’histoire de La Servante écarlate, bien connue depuis qu’Elisabeth Moss incarne à l’écran la domestique rebelle. Portrait de cette féministe engagée et visionnaire. Reine de longue date en son pays, le Canada, et dans le monde anglo-saxon, Margaret Atwood, 77 ans, doit à une humble servante … Continuer la lecture de « Margaret Atwood, romancière extra lucide »

BLIXEN : textes

BLIXEN Karen, alias Isak Dinesen (1885-1962), dans Les rêveurs (in Sept contes gothiques, 1934) : Lorsqu’on plante un caféier, si l’on replie la racine pivotante, l’arbre ne tardera pas à lancer en surface une multitude de petites racines délicates. Il ne se développera pas bien, ne portera jamais de fruits, mais fleurira plus abondamment que les … Continuer la lecture de « BLIXEN : textes »

FOIX : textes

Il était poète, ami de Dalí, Miró, Eluard, traducteur en catalan de Tzara, Soupault, Eluard, Breton : Josep Vicenç Foix i Mas (plus connu sous le nom de J. V. FOIX), à l’heure d’écrire, préférait néanmoins le faire selon l’ancienne tradition : le décasyllabe (italien, catalan) et le sonnet. Si Foix était « ancien » dans la forme, … Continuer la lecture de « FOIX : textes »

LISPECTOR : textes

Clarice LISPECTOR Clarice (1920-1977) dans Le bâtisseur de ruines (1970 pour la version française de A maçã no escuro, 1961) Quand un homme se respecte, il est enfin créé à sa propre image.   Nous avons été donnés à nous-mêmes comme échantillon de ce dont le monde est capable.   En citer plus…

CHAISSAC, Gaston (1910-1964)

« Loin des cercles parisiens, c’est au travers l’écriture que Chaissac a pu se faire connaître : il comprend très vite et on  lui fait comprendre que ses lettres circulent et se lisent . Pour le stimuler et l’encourager à continuer, ses destinataires lui répondent : 170 correspondants  ont été répertoriés, mais le nombre de personnes qui a reçu … Continuer la lecture de « CHAISSAC, Gaston (1910-1964) »

GIONO : Le chant du monde (1934)

GIONO Jean, Le chant du monde (Paris, Gallimard, 1934) « Apparemment la première version du Chant du monde, Jean Giono se l’est fait voler. Fin 1931, durant une absence, sa mère, qui commençait à être aveugle, a fait entrer dans son bureau plusieurs personnes qui voulaient le voir ; à son retour, son manuscrit, gros de trois … Continuer la lecture de « GIONO : Le chant du monde (1934) »

Le monument de pierres verbales de Jean-Luc Outers : Le Dernier Jour

« Parmi les plus beaux poèmes de la langue française, figurent les « Tombeaux » que signa Stéphane Mallarmé : Tombeau de Poe (« Tel qu’en lui-même enfin l’éternité le change »), Tombeau de Baudelaire (« Le temple enseveli divulgue par la bouche ») ; Tombeau de Verlaine (« Verlaine ? Il est caché parmi l’herbe, Verlaine »). Or, voilà que Jean-Luc Outers, auteur de plusieurs … Continuer la lecture de « Le monument de pierres verbales de Jean-Luc Outers : Le Dernier Jour »

JACQMIN : Le livre de la neige (1993)

« Né en province de Liège en 1929, François Jacqmin est un poète belge majeur de la deuxième moitié du XXe siècle en Belgique. Après avoir vécu plusieurs années en Angleterre pendant la deuxième Guerre Mondiale, il revient en Belgique et participe à la fondation de la revue Phantomas. Poète discret, unique, Jacqmin interroge dans toute … Continuer la lecture de « JACQMIN : Le livre de la neige (1993) »

John Howe : Tolkien a su faire basculer les mythes antiques dans le monde moderne

« Directeur artistique culte de la trilogie du “Seigneur des anneaux”, le Canadien expose actuellement ses dessins à Paris. Rencontre avec le dessinateur passionné d’heroic fantasy. C’est vrai qu’il ressemble un peu à Saroumane, John Howe. Regard pénétrant, visage émacié, barbe poivre et sel, le dessinateur canadien de 59 ans est de passage à Paris pour y … Continuer la lecture de « John Howe : Tolkien a su faire basculer les mythes antiques dans le monde moderne »

COYAUD : Fourmis sans ombre, Le livre du haïku (1978)

COYAUD Maurice, Fourmis sans ombre, Le livre du haïku (Anthologie-promenade, Phébus, Libretto, Paris, 1978) « Réédition d’un classique qui enchanta Roland Barthes, où poésie et impertinence cheminent d’un même pas. Les haïkistes nippons, dont Maurice Coyaud a rassemblé ici le plus large florilège, notaient volontiers leurs petits poèmes – trois vers, c’est tout – en marge … Continuer la lecture de « COYAUD : Fourmis sans ombre, Le livre du haïku (1978) »

VARGAS : « J’ai croisé l’araignée et elle est restée dans ma tête »

« En cet après-midi d’avril ensoleillé où tout invite à se découvrir, Fred Vargas arrive au rendez-vous en pull à col roulé et une grosse veste : «J’ai une crève XXL.» Elle s’installe dans le café du XIVe arrondissement parisien où elle habite, commande un petit noir. L’abonnée aux best-sellers a la fébrilité des timides poussés … Continuer la lecture de « VARGAS : « J’ai croisé l’araignée et elle est restée dans ma tête » »

SOREIL : Dure Ardenne (1937)

SOREIL Arsène, Dure Ardenne (Gembloux, Duculot, 1937) 4ème édition (1947) illustrée par Elisabeth Ivanovsky Lire la fiche-auteur Arsène SOREIL sur le site de la province du Luxembourg « On apprend, à Alleur, le décès d’Arsène Soreil, professeur émérite de l’université de Liège, historien d’art et poète. Il était né à Rendeux, en 1893, au pays de Théroigne … Continuer la lecture de « SOREIL : Dure Ardenne (1937) »

STEGNER : Vue cavalière (LIBRETTO, 1998)

… Joe Allston a toujours été plein de soi, incertain, chagrin, mécontent de sa vie, de son pays, de sa civilisation, de son métier, de lui-même. Il s’est toujours cherché dans des endroits où il n’a jamais été… « Cet homme, alors qu’arrivent les premiers maux de l’âge, retrouve un carnet intime qui parle d’un certain … Continuer la lecture de « STEGNER : Vue cavalière (LIBRETTO, 1998) »

REAGE : Histoire d’O (JEAN-JACQUES PAUVERT, 1954)

Pauline Réage est le pseudonyme de Anne Cécile Desclos, également dite Dominique Aury. « O EST MORTE. DOMINIQUE AURY, LE VÉRITABLE AUTEUR D’«HISTOIRE D’O», AVAIT 90 ANS. C’est seulement en 1994 que Dominique Aury, qui est morte à 90 ans dans la nuit du 26 au 27 avril dernier, avait formellement reconnu être Pauline Réage, l’auteur d’Histoire … Continuer la lecture de « REAGE : Histoire d’O (JEAN-JACQUES PAUVERT, 1954) »

GRACQ : Un balcon en forêt (JOSE CORTI, 1986)

Depuis que son train avait passé les faubourgs et les fumées de Charleville, il semblait à l’aspirant Grange que la laideur du monde se dissipait: il s’aperçut qu’il n’y avait plus en vue une seule maison. Le train, qui suivait la rivière lente, s’était enfoncé d’abord entre de médiocres épaulements de collines couverts de fougères … Continuer la lecture de « GRACQ : Un balcon en forêt (JOSE CORTI, 1986) »

DE KERANGAL : Réparer les vivants (GALLIMARD, Verticales, 2014)

Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d’autres provinces, ils filaient vers d’autres corps. Réparer les vivants est le roman d’une transplantation cardiaque. Telle une chanson de geste, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se … Continuer la lecture de « DE KERANGAL : Réparer les vivants (GALLIMARD, Verticales, 2014) »

STOKER : Dracula (ACTES SUD, Babel, 2001)

« Le jeune Jonathan Harker rend visite au comte Dracula dans son château des Carpates afin de l’informer du domaine qu’il vient d’acheter pour lui en Angleterre. Au cours de son voyage, les autochtones qu’il rencontre tentent de le dissuader d’atteindre son but et manifestent une inquiétude véhémente où il ne voit d’abord que l’expression d’une … Continuer la lecture de « STOKER : Dracula (ACTES SUD, Babel, 2001) »

RUSHDIE : Les Versets sataniques (L’IDIOT INTERNATIONAL, livre-journal, 1989)

« Le premier traducteur des Versets est belge: il est l’auteur du texte «pirate». Un lecteur avait réagi vivement à notre article consacré à la traduction des Versets sataniques parue chez Bourgois, étonné par ces mots: «Puisque manquait jusqu’à présent une traduction française…». Avec sa lettre, un exemplaire du «livre-journal» dans lequel L’Idiot international, l’hebdomadaire de … Continuer la lecture de « RUSHDIE : Les Versets sataniques (L’IDIOT INTERNATIONAL, livre-journal, 1989) »

LENTZ : Vladimir Roubaïev ou les provinces de l’irréel (ROBERT LAFFONT, Livre de poche, 1985)

« Écrivain et journaliste, homme de mer et voyageur insatiable, slave jusqu’au fond du verre et même au-delà, Serge Lentz nous offre ici la chronique d’un être aussi peu ordinaire que son destin. Après le succès des Années-sandwiches (Prix des Libraires 1982), il nous apporte à présent la saga retentissante de Vladimir Roubaïev, conspirateur et philosophe … Continuer la lecture de « LENTZ : Vladimir Roubaïev ou les provinces de l’irréel (ROBERT LAFFONT, Livre de poche, 1985) »

ROTH : Portnoy et son complexe (GALLIMARD, Folio, 1970)

« Entre les grands idéaux humanitaires qui l’animent et les obsessions inavouables qui le hantent, Alex Portnoy, trente-trois ans, est la proie d’un insoluble conflit. Élevé dans le quartier israélite de Newark, par des parents abusifs, démesurément attachés aux principes de la tradition juive-américaine, ligoté par des tabous et des interdits, submergé de conseils et d’exhortations, … Continuer la lecture de « ROTH : Portnoy et son complexe (GALLIMARD, Folio, 1970) »

OLAFSDOTTIR : Rosa Candida (ZULMA, 2015)

« Goutte de rosée sur un perce-neige, stalactite fondant au soleil, pain d’épices sous marbré se craquelant, concert de notes cristallines, comment dire les sensations inouïes que procure cette lecture venue du Grand Nord ? “Mon petit Lobbi”, voilà comment son vieux père, veuf inconsolable mais pourtant vaillant, nomme son fils qu’il voit prendre la … Continuer la lecture de « OLAFSDOTTIR : Rosa Candida (ZULMA, 2015) »

STEGNER : La vie obstinée (LIBRETTO, 2002)

« Pour certains, La Vie obstinée est bien le chef-d’œuvre de Wallace Stegner, qui obtint le prix Pulitzer en 1972 pour Angle d’équilibre. On y retrouve Joe Allston, croisé dans Vue cavalière, toujours aussi incertain, mécontent de sa vie, de sa civilisation comme de son métier et qui se cherche avec élégance, en des endroits où … Continuer la lecture de « STEGNER : La vie obstinée (LIBRETTO, 2002) »

DE LUCA : Montedidio (GALLIMARD, Folio, 2002)

Chacun de nous vit avec un ange, c’est ce qu’il dit, et les anges ne voyagent pas, si tu pars, tu le perds, tu dois en rencontrer un autre. Celui qu’il trouve à Naples est un ange lent, il ne vole pas, il va à pied : « Tu ne peux pas t’en aller à Jérusalem », … Continuer la lecture de « DE LUCA : Montedidio (GALLIMARD, Folio, 2002) »