MILOSZ : Et surtout que… (1906)

— Et surtout que Demain n’apprenne pas où je suis — Les bois, les bois sont pleins de baies noires — Ta voix est comme un son de lune dans le vieux puits Où l’écho, l’écho de juin vient boire. Et que nul ne prononce mon nom là-bas, en rêve, Les temps, les temps sont … Continuer la lecture de « MILOSZ : Et surtout que… (1906) »

FERRAT : Je vous aime (1971)

Pour ce rien, cet impondérable qui fait qu’on croit à l’incroyable Au premier regard échangé Pour cet instant de trouble étrange où l’on entend rire les anges Avant même de se toucher Pour cette robe que l’on frôle, ce châle quittant vos épaules En haut des marches d’escalier Je vous aime, je vous aime Pour … Continuer la lecture de « FERRAT : Je vous aime (1971) »

amitié

Jacques DUFRESNE écrit : Le mot grec philia, que nous traduisons par amitié, avait deux sens: l’affection qui unit deux personnes qui se sont choisies l’une l’autre et l’attachement qui unit entre eux les habitants d’une cité. Le premier sentiment est l’amitié privée, le second l’amitié civique. […] Abel Bonnard, soutient dans L’amitié, 1qu’il faut distinguer l’ami de l’allié et … Continuer la lecture de « amitié »

Quand les femmes font de leur sexe un sujet de fierté

« La génération Y veut faire du vagin un organe sans tabou. Le sexe féminin est ainsi devenu l’étendard de la nouvelle lutte féministe. Avec humour. «Nous devons toutes apprendre à connaître notre vagin», clame une féministe d’obédience New Age à un parterre de mères au foyer dans L’Ordre divin, le film multi-primé de Petra Volpe … Continuer la lecture de « Quand les femmes font de leur sexe un sujet de fierté »

De Gréco à Armanet : le sexe qui chante

« Marre des chanteuses aux propos sombres et dépressifs ? De la drague conquérante aux odes masturbatoires, des invitations explicites aux déclarations érotiques, voici seize chansons qui célèbrent le sexe, la jouissance et le désir à la première personne et au féminin. Après tout un hiver à fredonner les noires mélopées de nos nouvelles chanteuses préférées, … Continuer la lecture de « De Gréco à Armanet : le sexe qui chante »

DIMEY : Mémère (chanté par Michel SIMON)

Mémère, tu t’en souviens, de notre belle époque, C’était la première fois qu’on aimait pour de bon. A présent, faut bien l’dire, on a l’air de vieux schnocks, Mais c’qui fait passer tout, c’est qu’on a la façon. Tu t’rappell’s ta guêpière, à présent quand j’y pense J’en rigol’ tout douc’ment mais c’est plus fort … Continuer la lecture de « DIMEY : Mémère (chanté par Michel SIMON) »

REAGE : Histoire d’O (JEAN-JACQUES PAUVERT, 1954)

Pauline Réage est le pseudonyme de Anne Cécile Desclos, également dite Dominique Aury. « O EST MORTE. DOMINIQUE AURY, LE VÉRITABLE AUTEUR D’«HISTOIRE D’O», AVAIT 90 ANS. C’est seulement en 1994 que Dominique Aury, qui est morte à 90 ans dans la nuit du 26 au 27 avril dernier, avait formellement reconnu être Pauline Réage, l’auteur d’Histoire … Continuer la lecture de « REAGE : Histoire d’O (JEAN-JACQUES PAUVERT, 1954) »

OLAFSDOTTIR : Rosa Candida (ZULMA, 2015)

« Goutte de rosée sur un perce-neige, stalactite fondant au soleil, pain d’épices sous marbré se craquelant, concert de notes cristallines, comment dire les sensations inouïes que procure cette lecture venue du Grand Nord ? “Mon petit Lobbi”, voilà comment son vieux père, veuf inconsolable mais pourtant vaillant, nomme son fils qu’il voit prendre la … Continuer la lecture de « OLAFSDOTTIR : Rosa Candida (ZULMA, 2015) »

ROSE : Pourvu qu’elle soit rousse (LA MUSARDINE, 2013)

« C′est l′histoire d′un homme qui aime les rousses. Petite ou grande, svelte ou dodue, jeune ou moins jeune, peu lui importe… pourvu qu′elle soit rousse. Inscrit sur Meetic où il discute avant de faire l′amour avec des rousses sans aucun autre critère de sélection que la couleur de leurs cheveux, il n′est pourtant jamais rassasié … Continuer la lecture de « ROSE : Pourvu qu’elle soit rousse (LA MUSARDINE, 2013) »

WOLKERS : Les délices de Turquie (BELFOND, Vintage, 2013)

« Original, cru, provocateur, tendre, joyeux, désespéré, un roman puissant, entre Les Valseuses et Le Dernier Tango à Paris, par un des plus grands écrivains hollandais. Comme celle d’Henry Miller, l’écriture de Wolkers témoigne d’un érotisme exubérant et d’un formidable appétit de vivre. New York Times Book Review …un roman à l’énergie contagieuse, à la liberté … Continuer la lecture de « WOLKERS : Les délices de Turquie (BELFOND, Vintage, 2013) »

MURAKAMI : textes

Haruki MURAKAMI (né en 1949) Des hommes sans femmes (in Des hommes sans femmes, nouvelles, 2017, extr.) Il est très facile de devenir des hommes sans femmes. On a juste besoin d’aimer profondément une femme et que celle-ci disparaisse ensuite. En général (comme vous le savez), elles auront astucieusement été emmenées par de robustes marins. … Continuer la lecture de « MURAKAMI : textes »

Top 13 des expressions cochonnes d’autrefois à réhabiliter (de toute urgence)

« Aujourd’hui quand vous ramenez votre plan cul à la maison, vous dites à vos amis que vous avez baisé/niqué ou fait du sexe toute la nuit. C’est sympa, mais c’est tout de même pas bien évolué d’un point de vue vocabulaire. Faites-nous confiance, vous avez beaucoup à apprendre de vos ancêtres. Départir sa grâce Une expression que … Continuer la lecture de « Top 13 des expressions cochonnes d’autrefois à réhabiliter (de toute urgence) »

Empathie, une passion qui tue

« D’habitude, on n’a pour elle que des éloges. Mais cette inclination nous mène rarement au meilleur de nous-mêmes et souvent au pire, selon le psychologue Paul Bloom. «L’empathie? Je suis contre», clame Paul Bloom, psychologue canadien installé à l’université de Yale et auteur d’un livre au titre ahurissant: Against Empathy, justement, «Contre l’empathie». Définie comme … Continuer la lecture de « Empathie, une passion qui tue »

NERUDA : textes

BASOALTO, Ricardo Eliécer Neftalí Reyes, alias Pablo NERUDA (1904-1973) ​Sonnet XVII (in Cent Sonnets d’Amour) Je ne t’aime pas comme rose de sel, ni topaze Ni comme flèche d’oeillets propageant le feu : Je t’aime comme l’on aime certaines choses obscures, De façon secrète, entre l’ombre et l’âme. Je t’aime comme la plante qui ne … Continuer la lecture de « NERUDA : textes »

Hervé Guibert, fou d’Eugène [Savitzkaya]

Parues, chez Gallimard en 2013, des Lettres à Eugène (Savitzkaya) d’Hervé Guibert, seul volume de correspondance dont l’écrivain a autorisé la publication dans la dernière ligne de son testament littéraire, le 3 novembre 1991. Ainsi s’achève « la publication des œuvres inédites posthumes d’Hervé Guibert, telle qu’il en avait fixé le plan, avant sa disparition … Continuer la lecture de « Hervé Guibert, fou d’Eugène [Savitzkaya] »

RONSARD : textes

Pierre de RONSARD (1524-1585) Bonjour mon cœur, bonjour ma douce vie Bonjour mon œil, bonjour ma chère amie! Hé! Bonjour ma toute belle, Ma mignardise, bonjour Mes délices, mon amour, Mon doux printemps, ma douce fleur nouvelle, Mon doux plaisir, ma douce colombelle, Mon passereau, ma gente tourterelle! Bonjour ma douce rebelle. Hé, faudra-t-il que … Continuer la lecture de « RONSARD : textes »

Talking Sex Robots With Warm Genitals Will Be on Sale Next Year

They’ll cost about $15,000 and, presumably, a little bit of your dignity. A trip to Westworld costs $40,000 a day, but by next year, you’ll be able to simulate at least part of the experience for less than half that price, because a new line of upsettingly realistic sex robots is going to hit the … Continuer la lecture de « Talking Sex Robots With Warm Genitals Will Be on Sale Next Year »

MAQUET : textes

MAQUET Albert (1922-2009) Lu (in Djeû d’apèles. Jeux d’appeaux. Poèmes en wallon liégeois avec traduction française en regard, Ougrée, chez l’auteur, 1947) ​​I m’a trové l’ôte djoû tot seû avou mès ponnes. I m’a loukî doûcemint èt s’a-st-achou d’lé mi. Adon n’s-avans foumî tote nosse toûbac’ èssone, mins nins pus’ onk qui l’ôte nos n’avans … Continuer la lecture de « MAQUET : textes »

REVERDY : textes

REVERDY, Pierre (1889-1960)​​ Tard dans la vie (​1960, paru dans La liberté des mers)​​ Je suis dur Je suis tendre Et j’ai perdu mon temps A rêver sans dormir A dormir en marchant Partout où j’ai passé J’ai trouvé mon absence Je ne suis nulle part Excepté le néant Mais je porte caché au plus haut des … Continuer la lecture de « REVERDY : textes »

5 trucs pour lui toucher la bite sans passer pour une salope

« Vous mourez d’envie de lui toucher la bite mais vous n’osez pas ? Pas de panique ! Madame Gorafi a pensé à tout pour que vous puissiez vous faire plaisir sans avoir l’air d’une salope ! Allez-y franchement ! Puis prétendez que vous ne l’avez pas fait exprès. Par exemple, touchez-lui la bite puis dites … Continuer la lecture de « 5 trucs pour lui toucher la bite sans passer pour une salope »

Michel Erman : Les amis échangent de l’être, et non de l’avoir

« D’Aristote à Facebook en passant par Montaigne, le philosophe explicite la notion d’amitié. Longtemps considéré comme tiède, ce sentiment, qui n’a d’autre but que la bienveillance, pourrait pourtant raviver nos liens sociaux. Parce que c’était lui ; parce que c’était moi, disait Montaigne à propos de son lien privilégié avec Etienne de La Boétie. Il y a, autant que dans l’amour, de l’inexplicable … Continuer la lecture de « Michel Erman : Les amis échangent de l’être, et non de l’avoir »

Désir féminin : une histoire excitante

« L’absence d’appétit sexuel, ce grand mal féminin? En 2015, les pharmas ont promu une pilule ad hoc. On en oublierait presque que, pour nos ancêtres, la puissance sexuelle de ces dames était supérieure à celle des hommes. Prenez deux femmes. La première a rendez-vous avec son amant et, comme elle est superstitieuse, elle s’adonne à … Continuer la lecture de « Désir féminin : une histoire excitante »

Rhapsodie à la courtisane

Ce doigt tranquille, où perchent des mots d’ombre, Entre tes reins palpite, entre tes bombes, Minuit le juste y compose de jeux Ma mère, ta mère, toujours recommencées ! O récompense après une pansée Qu’un long regard sur le calme du pieu ! La vulgarité naît-elle du sacrilège ou de la médiocrité de pensée ? … Continuer la lecture de « Rhapsodie à la courtisane »

Pleurs

  De tout ce qui me sera demain Je ne demande qu’un sein A ma joue formé Et de mes larmes baigné Et je… l’enfant… y pleurerai Et la femme qui le porte Je pourrai enfin Comme un homme L’aimer   préparé par Patrick Thonart Plus du même auteur…

La Coulée douce (émission de radio, 1984-85)

« Durant l’été 1984, l’émission qui débauche les oreilles fit scandale. Une émission érotique sur France Inter ! Lettres et pressions arrivaient de tous les côtés. Un député écrivait au directeur : « Ils ne parlent pas d’amour à l’antenne, ils le font ! ». Mais nous avons tenu bon et l’émission fut reconduite l’été suivant. Avec l’INA nous … Continuer la lecture de « La Coulée douce (émission de radio, 1984-85) »

Quelque part dans la forêt…

  Quelque part dans la forêt, Un ours se lèche une plaie, Il s’est légèrement blessé le flanc, Sur un chemin qu’il connaissait pourtant. Adossé au rocher, il sourit. C’est au retour de l’amour, Que, les yeux plein de son miel, à elle, Il a laissé la branche marquer son aisselle, Pour toujours…   préparé … Continuer la lecture de « Quelque part dans la forêt… »